DANS SEXE ÉPANOUI
IL Y A DEUX FOISOUI

Une relation saine commence par une écoute mutuelle.
C'est ça le CONSENTEMENT

1 Bruxelloise sur 9 a déjà subi des violences sexuelles de la part d'un partenaire et 1 sur 8 par un non-partenaire (selon une étude de equal.brussels)

Le consentement

Comment être certain que quelqu'un veut la même chose que vous ?

En demandant !
En parlant.

La campagne

Une relation saine commence par le respect et le consentement mutuel. Cela semble évident, pourtant la violence sexuelle vécue tant au sein qu'en dehors d'une relation reste une énorme problématique à Bruxelles.

Avec cette campagne, equal.brussels veut souligner l'importance du consentement.

Regardez cette vidéo : les Bruxellois.es vous parlent de consentement

Je n'ai pas vraiment entendu parler du consentement sexuel.Les deux doivent dire oui.Si l'un des deux refuse... C'est terminé.Cela signifie que les deux partenaires sont d'accord sur ce qui va suivre.Le choix doit se faire librement, sans contrainte ni pression.Quand on est jeunes, à 12 ou 13 ans,on ne sait même pas ce que c'est.C'est après qu'on se dit : C'est vrai,il a mis sa main là ou là.Il est important aussi d'avoir un équilibre du pouvoir entre les parties.Sinon, il est difficile de parler de consentement.Il faut une vraie communication pour avoir un vrai oui de chaque côté,et pas un non qui veut dire oui.Il ne faut pas qu'il y ait d'ambiguïté.Le consentement sexuel est très important,parce que...Sans consentement, on dépasse des limiteset c'est une chose qui vous accompagnera toute la vie.Demander le consentement est aussi un signe de respect.Si l'un a envie et l'autre pas... Ça n'arrive pas toujours au même moment. C'est la vie.Dans les relations homosexuelles comme hétérosexuelles, le respect mutuelest la pierre angulaire pour bâtir une bonne relation durable.N'oublions pas que nous parlons de faits répréhensibles.Sans consentement, il y a violence sexuelle,et c'est punissable.Oui, tout le monde sort pour danser le soir et parfois c'est...On se dit : oh, ce sera chouette.Et parfois, ça va trop loin.Je ne suis pas du genre à harceler.Je vais plutôt intervenir et dire :Laisse cette fille tranquille.On entend parfois que les hommes sont trop puissants, mais des femmes peuventchercher à imposer leurs idées.On doit être à l'écoute.Si les deux sont d'accord, tout est permis.Mais les deux doivent être d'accord.Faites attention au regard surtout.C'est très révélateur.Observez aussi le langage corporel,mais pour éviter tout malentendu...Demandez. Parlez-en :Qu'est-ce qui te plait ? Ça, ça me plait.Ça, ça ne me plait pas du tout.Parce que, par exemple, ne pas se débattrene veut pas dire oui.Ne rien dire, se taire,ne signifie pas un oui sous-entendu.Seul un "oui" veut clairement dire oui.

Besoin d’aide

Victime de violences sexuelles ? 
Appelez gratuitement le numéro de SOS Viol

politie

La police

112

Signalez un acte de violence à la police
(112 ou commissariat local)

Votre médecin

logo sensoa
Sensoa, centre Flamand d'expertise sur la santé sexuelle

Le consentement, c’est 2 fois oui ou rien


Copyright © 2019 equal.brussels Tous droits réservés

Made in Josworld

equal.brussels - égalité des chances
0% sexism

il ne peut être question de contrainte, de pression ou de chantage. La contrainte et la pression s'expriment par des violences physiques mais aussi par des pressions psychologiques, comme par ex. 'si tu m’aimes, tu dois ...'. Les deux parties ne sont pas d'accord. www.garance.be

Si vous êtes très jeune, il est important que votre partenaire ait à peu près le même âge que vous, afin d’éviter les abus de pouvoir. Vous travaillez avec des jeunes en tant qu'enseignant ou organisation? Vous pouvez suivre des formations sur le consentement chez Evras

Être un bon partenaire commence par le respect. Le respect pour les limites et les désirs de l'autre planningsfps.be

l'autre doit aussi tenir compte de ce que vous voulez. Le consentement n'est pas plus difficile qu'une tasse de thé

Parfois des remarques ou actes faits en toute innocence peuvent être difficiles à encaisser. Vos limites sont très personnelles. Ce qui est OK pour une autre personne peut être différent de ce qui est OK pour vous. C'est en apprenant à vous connaître l'un et l'autre et en posant des questions que vous comprendrez ce que votre partenaire veut réellement planningsfps.be

Il est important de pouvoir et d’oser dire 'non' à votre partenaire et de lui parler de sexe. Il existe différents degrés de violence sexuelle et faire des choses contre sa volonté en fait partie. Vous en apprendrez davantage en consultant planningsfps.be